Journée du 23/09, retour de la palmeraie, une nuit dans les dunes de Zagora.

Nous nous réveillons tous vers 8h30. Les oiseaux chantent et virevoltent autour de la tente.
Nous commençons par plier nos affaires. Nous nous équipons de nos sacs à dos et en route à travers la palmeraie. Nous rejoignons la maison pour le petit déjeuner. Pendant ce temps, Nourdine et son frère
(Bada) transporte les grosses affaires à dos d'âne.
Nourdine et Bada arrivent à la maison avec leur chargement. Vers 14h30, nous déjeunons de salades marocaines et d'un excellent tajine de chèvre.
Après le repas, les gazelles ont droit à une séance de henné. Nous ne les reverrons pas avant 17 heures. en effet, cela se passe dans la pièce des femmes et nous n'y avons pas accès. Au retour, elles nous montrent leurs bras et leurs pieds tatoués (bof). Elles ont trouvé le temps long, pas nous! Nous en avons profité pour regardés les anciennes photos de 2010, quand nous avons connu Nourdine.
Après midi, nous partons pour Zagora à 50 Km. Arrivés sur place, nous attendons dans la voiture pendant les tractations entre Nourdine et l'organisateur du bivouac. Après presque une heure (ici, le temps ne compte pas), nous sommes invités à prendre place dans un gros 4X4 Toyota et nous partons pour le désert. Petit voyage d'un quart d'heure environ, jusqu'à la fin de la route bitumée, à une vitesse impressionnante. Nous descendons du véhicule avec soulagement pour monter sur les dromadaires. La nuit est arrivée depuis pas mal de temps, nous marchons sous le ciel étoilé pendant 45 mn environ, dans le noir. Nous finissons par apercevoir une lueur au loin et nous arrivons au bivouac. Nous nous installons dans nos "chambres". Puis nous visitons le bivouac. C'est bien prévu pour les touristes, chambre avec électricité, toilettes modernes et douche chaude. Nous en prenons tous une, la douche chez l'habitant, c'est pas top. C'est loin de ce à quoi je pensais. Il est 21 heures.
Nous nous rendons ensuite au restaurant c'est une grande tente berbère toute capitonnée, très jolie. Le repas n'est pas du tout à la hauteur, on nous sert une soupe (harira) puis un tajine de poulet très fade suivi de quelques fruits. Nous ne traînons pas et sortons de la salle à manger.
Des tapis sont étalés sur le sable, Nous nous installons sur des coussins et on vient nous servir le thé. Suit une veillée autour d'un feu de camp.
Les point blancs ne sont pas de la neige, ce sont les grains de sable dans la lumière du flash, le vent souffle fort.
Il est 23 heures lorsque nous allons nous coucher.
Après une bonne nuit dans un bon lit, nous devons nous lever vers 6h15 pour voir le lever de soleil sur les dunes.
On devine le jour derrière les dunes.
Les dromadaires attendent patiemment, ils n'ont pas le choix, ils ont une patte attachée pliée et ne peuvent pas se lever. Le camp se réveille.
Le jour se lève très vite, on nous dit de grimper sur une colline pour voir le lever de soleil.
Nous passons dire bonjour aux dromadaires, puis nous commençons l'ascention. Il nous faut presque dix minutes pour atteindre le sommet.
De là, nous avons une vue splendide sur le bivouac et la palmeraie au loin.
Les gazelles font une petite pause et posent.
Il est 7h20 quand nous assistons au magnifique spectacle.
Maintenant, le camp est en pleine lumière, nous redescendons pour le petit déjeuner. Comme le reste de la restauration, c'est lamentable.
L'heure du retour est arrivée, nous rejoignons nos montures.
Chacun s'installe,
avec plus ou moins de bonheur, Nadine essaie de faire une roue arrière, mais l'animal y veut pas.
Et c'est parti pour une petite demi-heure. C'est vraiment très agréable..
 
C'est mieux de jour, le paysage est magnifique. Seule Brigitte fait le trajet à pieds, c'est son choix!.
Elle a du mal à suivre. Je passe l'appareil photos à Nourdine.
Nous arrivons à la route et nous retrouvons notre 4X4.
Nous débarquons et allons nous installer dans le véhicule. Arrivés à Zagora, nous démenageons nos affaires dans notre voiture,
puis c'est le retour vers Oulad Othmane.
Nous doublons un véhicule de transport en commun.
C'est l'heure de la rentrée des classes, attention, ils marchent sur la route.
Nous nous arrêtons pour faire quelques emplettes pour le repas de midi.
 
Nous arrivons à la Kasbha Oulad Othman.
pour la suite, visite de la Kasbha.
Télécharger les séries avec plus de photos et en grand format
Fichier : 4.6 Mo
20130923 Palmeraie - Zagora.zip 
Fichier : 9.2Mo
20130924 Zagora - Ouarzazate 1.zip