Lisbonne
La Torre de Belém


La tour fut construite entre les années 1515 et 1521 par l'architecte militaire Francisco de Arruda, lequel était déjà le concepteur de plusieurs forteresses élevées au Maroc, sur les terres possédées par les Portugais. L'influence de l'art mauresque est manifeste dans les décorations délicates des fenêtres et balcons cintrés, ainsi que sur les coupoles cannelées des échauguettes. Il est probable que Diogo de Boitaca, premier architecte du monastère des Hiéronymites, ait également participé à la décoration du bâtiment. Les mâchicoulis et les créneaux sont décorés par de riches ornements sculpturaux, typiques du style manuélin.
En 1580, Lisbonne fut envahie par les Espagnols qui voulaient s'emparer du trône et de l'empire colonial portugais. Tombée entre les mains du duc d'Albe, la tour devint une redoutable prison dont les cellules souterraines étaient régulièrement inondées.
Au cours du tremblement de terre de Lisbonne de 1755, le raz-de-marée vint recouvrir de sable toute une partie de la côte, ce qui fait que la tour est maintenant tout près du rivage.
La tour fut restaurée en 1840 par le roi Ferdinand II de Portugal. Elle a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1983
La tour de Bélem.
Vue du haut de l'avenue Torre de Belem.
Quelques photos de la visite de la tour.
Le Tage, un fleuve à grande circulation.
Au large, à environ 3 Kms dans l'embouchure du Tage, on distingue
la Torre de São Lourenço ou Torre do Bugio
Datée du XVIe siècle, c’est un fort de l'époque philippine. C'est un bon exemple de forteresse circulaires de la Renaissance. Elle est l’œuvre de Giovanni Casale, ayant initié les travaux peu après 1586.
Vues du haut de la tour.
Après une heure de visite, nous rejoignons
Le Padrão dos Descobrimentos

Le Padrão dos Descobrimentos (en français : le « Monument aux Découvertes ») est un monument érigé dans le quartier de Belém à Lisbonne. Il a été construit en 1960 pour fêter le 500e anniversaire de la mort d'Henri le Navigateur. Son nom fait allusion aux *padrões qu'utilisaient les navigateurs portugais au temps des Grandes découvertes.
Le monument a la forme d'une caravelle. Henri le Navigateur se tient à la proue, une caravelle entre les mains. Deux files descendantes, de chaque côté du monument, rassemblent les statues des figures portugaises liées aux Grandes découvertes.
Les Lisboètes les moins friands de l'esthétique salazariste surnomment ironiquement ce monument « Poussez pas derrière ! ».
Au nord du monument se trouve une rose des vents de 50 mètres de diamètre dessinée au sol. Elle montre les itinéraires pris par les navigateurs portugais aux XVe et XVIe siècle.
À l'intérieur du monument un ascenseur permet d'atteindre le sixième étage et un escalier monte jusqu'au sommet.

*Un padrão (au pluriel padrões) est un « pilier de pierre surmonté d'une croix ou du blason portugais et comportant une inscription » utilisé par les navigateurs portugais lors des Grandes découvertes pour marquer les emplacements qu'ils découvraient. Le premier à en utiliser est Diogo Cão sur les ordres de Jean II en 1482 à l'embouchure du Zaïre. Bartolomeu Dias et Vasco da Gama en ont aussi fait usage.
Du haut de ce magnifique monument, une vue magnifique à 360°.
Le Tage.
Au loin, la tour de Bélem.
Petit port de plaisance à côté du Padrão.
Le centre culturel de Bélem.
Place de l'Empire et Monastère de Géronimos
Jardim Botanico Tropical
Le jardin s'étend à flanc de coteau à proximité de l'avenida da Liberdade et dépend de l'Académie des Sciences. Fondé en 1873 dans un but scientifique, il est connu comme l'un des plus intéressants d'Europe pour sa flore subtropicale. Havre de paix dans un quartier animé, il offre de belles promenades à ceux qui parcourent son allée principale bordée de majestueux palmiers
Petite visite de ce merveilleux parc.

Il est 18h30 lorsque nous quittons le jardin.
Nous rejoignons la place de l'Empire ou se trouvent les arrêts de bus. Une demi-heure plus tard, nous sommes arrivés au camping.
Nous sommes bien installés, sous les eucaliptus. Nous allons prendre une bonne douche puis apéro (obligé).
Nous prenons ensuite notre repas du soir. Avant d'aller se coucher, passage par la salle Wifi.
Demain, encore une grande journée, nous visitons le vieux Lisbonne.
Télécharger les séries avec plus de photos et en grand format
 
Fichier : 10 Mo
20140608 Lisbonne 2 Botanique.zip