Septembre 2014

Petit périple à travers la France.
Pont en Royans, Sisteron, Moustier Ste Marie, Aups


Lundi 15 septembre, nous reprenons notre route vers le sud. Nous faisons un petit détour pour revoir Pont en Royans. En effet, nous y étions passés assez rapidement lors de la traversée des gorges de la bourne et nous voulions revoir ce magnifique petit village.
Pont-en-Royans est situé à l'entrée des Gorges de la Bourne et est l'une des portes d'entrée du Parc Naturel Régional du Vercors.
Le village est reconnu comme l'un des bourgs les plus curieux en Dauphiné grâce à ses maisons suspendues aux façades colorées qui dominent la Bourne, ses remparts, le pittoresque de ses ruelles, son pont. Ce bourg médiéval doit son charme à l'ingéniosité des hommes, qui, dès le XVIème siècle, ont construit ce village perché pour favoriser la négoce du bois.
Le site des maisons suspendues au-dessus des eaux de la Bourne, inscrit aux titres des monuments historiques en 1944, avait impressionné Stendhal. Il faut l'admirer de la rive gauche de la Bourne. La visite du village médiéval, à travers le dédale de ses ruelles, peut agréablement se compléter par la montée pédestre à l'ancienne tour féodale des "Trois Châteaux" d'où l'on bénéficie d'un large panorama.
Pour la suite du voyage, nous traversons une région magnifique entre Vercors et Provence.
Quelques photos.
En 1442, une assise se détacha du flanc sud du Pic de Luc (au-dessus de Luc-en-Diois). En glissant, elle vint heurter en aval un éperon calcaire. Cette masse rocheuse se divisa, se brisa en blocs énormes et barra la Drôme en deux points. Ainsi se forma en amont le Grand Lac (5 km de long environ, 300 hectares de surface) et en aval, le Petit Lac (6 hectares). Le lac a son histoire : il donna lieu à des conflits entre seigneurs et riverains. Il devint en 1561, la propriété des Chartreux de Durbon qui en firent une réserve de poissons pour leur monastère, mais eurent quelques peines à le défendre des maraudeurs. Il fallut l'intervention du Parlement de Grenoble puis de Louis XIV lui-même. Finalement, les maléfices reconnus de ces rives marécageuses firent envisager en 1753 son assèchement. Mais des rivalités engendrèrent de nouveaux procès et retardèrent les travaux jusqu'en 1788... Et ce fut après la Révolution, en 1804, que sera percée la roche par où s'écoulent les eaux du "saut de la Drôme". La nécessité d'éviter le Claps lors de la construction de la ligne de chemin de fer du "Briançonnais" (Valence - Briançon) au début du xxe siècle, a également valu au site un viaduc, long de 244 m et de 44 m de hauteur, dont le tablier métallique a été entièrement reconstruit. Ainsi cet éboulement qui en son temps fut ressenti comme une catastrophe et donna lieu par la suite à d'incessantes mésententes locales est devenu aujourd'hui un "site classé", cher aux habitants du Diois, et une des curiosités du Dauphiné.
Une paroi du site est beaucoup utilisée pour l'escalade.

Après avoir repris notre route, nous arrivons à Sisteron ou nous faisons quelques courses et ou nous passons la nuit.
Mardi 16, réveil à 7h30, départ vers 9 heures.Vers midi nous sommes à Manosque ou nous nous arrêtons pour déjeuner. Après cette pause, nous repartons et arrivons à Moustier Ste Marie vers 14 heures. Nous trouvons un parking en bas du village. Pour pouvoir le visiter, nous montons à pieds sous le soleil. C'est bon pour la ligne, mais c'est crevant.
Moustier Sainte Marie
Aux portes des Gorges du Verdon, Moustiers Sainte Marie est le haut lieu de la faïence. Regroupant 14 ateliers et près de 22 magasins, Moustiers demeure un centre de fabrication française de renommée internationale par la finesse de sa faïence et ses décors uniques et reconnaissables. Moustiers a la chance d'être à seulement 5 km du Lac de Sainte Croix, un lac de 2 200 hectares parfaitement aménagé. C'est le plus grand des lacs du Verdon (10 km de long et 2 km de large). Classé un des plus beaux villages de France, Moustiers constitue un des pôles les plus attractifs du Verdon. Le site est bâti en amphithéâtre à 630m d'altitude au milieu de paysages exceptionnels et de deux pitons rocheux qui surplombent Moustiers avec la célèbre étoile d'un chevalier suspendue à 227 mètres. En toutes saisons, Moustiers offre de magnifiques promenades que cela soit au coeur du village (son patrimoine architectural est étonnant) ou aux alentours (cascade de Rion, Notre Dame de Beauvoir ou la grotte de Ste Madeleine).
Église Notre-Dame-de-l'Assomption
L'église Notre-Dame-de-l'Assomption trouve son origine dans un monastère fondé au Ve siècle par des moines de l'abbaye de Lérins, appelés par l'évêque de Riez. Chassés par les Sarrazins, les moines ne revinrent qu'au XIe ou XIIe siècle. L'église fut construite au XIIe siècle en style roman. En 1336, le prieur Pierre de Pratis entama la reconstruction de l'église en style gothique, mais seul le chœur fut reconstruit, ce qui explique que ce dernier n'est pas dans l'axe de la nef.
Elle fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 18 mars 1913.
L'élément le plus remarquable de l'église Notre-Dame est le splendide clocher de style roman lombard, ancien nom du premier art roman.
Ce clocher en tuf calcaire est constitué de cinq niveaux : un premier niveau renforcé par d'imposants contreforts, un niveau aveugle et trois étages ornés de baies géminées et de bandes lombardes du premier art roman. Les baies géminées sont séparées par des colonnettes, sauf celles de l'avant-dernier étage qui sont séparées par des piliers.
Le clocher oscillait jadis à cause du mouvement des cloches. Au XVIIe siècle, le prieur Jean de Bertet le fit barder de fer et le dota de puissants contreforts pour le consolider.
 
 
15h30, nous avons rejoint le camping-car et reprenons notre route direction Aups.
Passage par le lac de Ste Croix.
 
Arrivée à Aups, une demi heure plus tard. Nous nous installons chez ma soeur, sous les arbres. Nous allons y rester jusqu'à vendredi prochain.
Un p'tit tour au marché.
Pendant deux jours, vie intense : dodo, apéro, miam-miam, dodo, apéro, miam-miam, dodo, etc ..

de quoi être en forme pour la suite de notre pélerinage.

Télécharger les séries avec plus de photos et en grand format
Fichier : 11 Mo
20140915 vers Sisteron.zip
 
Fichier : 6.5 Mo
20140916-17 Moustier - Aups.zip