Vacances 2013, cathédrales, oiseaux et fricandelles.
2 jours à Etretat, une merveille.

18 juin, après notre passage à Sain Saëns et une centaine de kilomètres, nous arrivons à Etretat.
Nous commençons par aller visiter le cap d'Antifer, à quelques kilomètres.
 
 
Apès quarante cinq minutes de marches depuis le parking (ce n'est pas indiqué), nous nous retrouvons sur une grande plage entourée de falaises.
Sur la gauche, direction le Havre et à droite, direction Etretat. Puis, nous rejoignons Etretat ou nous trouvons un grand parking pour les camping-cars.
Il est gratuit et se situe à 10 mn du centre ville.
A gauche, la falaise d'Amont et à droite, la falaise d'Aval. Entre les deux, la ville et la plage.
 
La porte d'Amont
 
La porte d'Aval, derrière, on devine l'Aiguille.

Pour aujourd'hui, nous décidons de gravir la falaise d'Amont, en moyenne 100m de hauteur par rapport à la mer..
 
Sur ces falaises, on peut trouver cette espèce d'ochidée.
 
L'ascension est tout de même assez laborieuse.
 
Au sommet de la falaise se dresse la silhouette de pierre de la chapelle Notre-Dame-de-la-Garde, protectrice des pêcheurs.
 
La vue sur la falaise d'Aval est magnifique depuis cet endroit.
 
Petite promenade dans un cadre magnifique.
 
De retour au camping-car, après 2 heures de marche et d'escalade, nous sommes épuisés.
Une bonne nuit nous attend, demain, la falaise d'Aval ! 19 juin, après une bonne nuit réparatrice, retour sur les falaises.
 
Une rivière souterraine, puis l'érosion marine ont formé une arche naturelle et une aiguille haute de 70 mètres, morceau relique de la falaise.
À une certaine époque déjà, le site attirait de nombreux touristes parmi lesquels des « lupinophiles », admirateurs d'Arsène Lupin : des étudiants américains venus chercher la clé de la grotte, où le « gentleman cambrioleur » avait retrouvé le trésor des rois de France. Le film Arsène Lupin de Jean-Paul Salomé, sorti en octobre 2004, offre de nombreuses vues sur la falaise et l'Aiguille.
 
Vue sur la falaise d'Amont.
 
 
Côté aval, au dessus de la ville, on trouve un grand golf ou les lapins pullulent (et + si affinité).
 
La Manneporte
 
les goélans sont à la fête.
 
Si on a le vertige, mieux vaut ne pas s'y aventurer.
 
L'Aiguille, soit disant creuse.
   
 
Un parcours très fleuri.
 
 
Des sentiers de 50 cm de large, avec le vide de chaque côté.
 
Vue depuis la Manneporte.
 
Les falaises continuent vers le Havre.
 
Il est temps de faire demi-tour.
 
Retour sur la plage d'Etretat.
 
Une petite visite de la ville et puis on rentre.
 
 
 
Etretat est une très jolie ville, pas surpeuplée, du moins en juin.Son écrin de roches calcaire en fait un site remarquable qu'il ne faut pas manquer de visiter.En bonus : Quelque beaux oiseaux photographiés sur la falaise.
 
Choucas des tours
 
Hypolais icterine
 
Tarier patre
 
Sizerin flamme
 
Troglodyte mignon
Séjour épuisant, mais combien bénéfique sur tous les plans.
Télécharger les séries avec plus de photos et en grand format
   
Fichier : 11 Mo
20130618 - Etretat.zip