Vacances 2013, cathédrales, oiseaux et fricandelles.
La boulette avant Noyon

8h40, nous quittons Sorle pour nous rendre à Avesne sur Helpe, il fait 18° et il y a du soleil.
Nous arrivons à notre destination et partons en balade dans le village pour trouver une fromagerie.
Il n'y en a pas ! Nous nous rendons au syndicat d'initiative et posons la question :"ou trouver des boulettes d'Avesne".
Les boulettes sont vendues soit en grande surface, soit dans quelques fermes, mais impossible de savoir lesquelles.
Nous décidons donc de reprendre la route et de nous arrêter dans une grande surface.
En effet, nous trouvons notre bonheur et en achetons plusieurs pour rapporter à la maison.
 
la boulette d'Avesnes Le nom de la boulette d'Avesnes dérive du lieu où ce fromage du Nord était fabriqué à l'origine (Avesnes, près de Maroilles) et de la forme du fromage.
Les fromages sont tous remalaxés et formés à la main. Ils ont été créés pour utiliser les Maroilles cassés au démoulage ou blessés durant les manipulations. La Boulette d'Avesnes est faite de pâte de Maroilles ainsi récupérée, broyée et aromatisée avec de l'estragon, du persil et du poivre concassé. A l'origine; lorsque les fermiers faisaient leur beurre, ces fromages étaient obtenus en cuisant le babeurre résiduaire, que l'on utilisait soit pur, soit mélangé à du caillé normal après coagulation et égouttage. Il était le plus souvent maigre, comme tous les produits fermiers d'autrefois.La Boulette d'Avesnes pèse de 200 à 300 grammes suivant les producteurs. L'affinage dure de deux à trois mois en cave humide avec lavages à l'eau salée. La couleur rouge est produite par le paprika dont il est recouvert. C'est un fromage doux et délicat qu'il faut réserver aux connaisseurs. Son avantage, est que si vous en dégustez à la fin du diner, même le dentifrice a du mal à faire disparaître le goût et vous en mangez toute la nuit. Hmmm....
A conserver au frais pour embaumer le réfrigérateur.
Généralement, il est emballé sous cellophane pour le protéger des odeurs extérieures.
Il est devenu difficile à trouver ailleur que dans le Nord.
Nos petites courses faites, nous repartons en direction de Noyon dans l'Oise.
Nous souhaitons en visiter la cathédrale gothique, une des plus anciennes de France.
La cathédrale Notre-Dame de Noyon
L'édifice que nous voyons actuellement n'est pas la première cathédrale de la ville de Noyon. Quatre cathédrales ont été construites avant l'actuelle. Celle-ci fut édifiée à partir de 1145 sur le site d'une église romane incendiée en 1131, et est chronologiquement la deuxième cathédrale gothique construite en France, après la cathédrale de Sens (1135) et avant les cathédrales de Laon (1155) et Paris (1163).
Le chantier de l'actuelle Notre-Dame de Noyon débute par la construction des chapelles rayonnante après 1150. Une deuxième campagne conduit à édification partielle du chœur et du transept (1160-1170). Puis le chantier se poursuit par le début construction de la nef et l'achèvement du chœur (1170-1185). Enfin, une quatrième campagne termine l'édifice par l'achèvement de la nef (1190-1208) puis par l'érection de la façade occidentale avant 1231. Le 19 juillet 1293, un incendie endommagea la cathédrale, surtout dans sa partie ouest. Suite à ce sinistre, une restauration de la tour nord s'imposa. La salle capitulaire et les chapelles du bas-côté nord furent édifiées peu après. La présence de trous d'évacuations bouchés à l'emplacement des arc-boutants atteste de leur ajout ultérieurement, sans doute lié à l'incendie de 1293 qui aurait affaibli la structure et causé un écart de 30 centimètres entre la base et le sommet des piliers.
Durant, d'une part, la Révolution française, et d'autre part, la Première Guerre mondiale où elle fut bombardée, la cathédrale subit des dommages considérables. Aussi, au lendemain du conflit, un important travail de reconstruction fut indispensable et s'étala sur vingt années, jusqu'en 1938.
 
La façade comporte un porche à trois portes ajouté au XVIe siècle. Ses motifs décoratifs ont été grandement abimés.
La simplicité de ses formes et les deux tours symétriques hautes de 62 mètres (qui n'ont jamais été terminées) rendent cette façade pleine de majesté et d'élégance.
 
La cathédrale de Noyon mesure 103 m de long, 20 m de large et 22,7 m de hauteur sous voûte dans la nef. La façade est large de 33 m.
Le transept est composé de deux bras hémi-circulaires sans déambulatoire. L’élévation se fait sur quatre niveaux : grandes arcades en arc brisé, larges tribunes, triforium peu profond, fenêtres hautes en plein cintre. L’architecte de la cathédrale s’est sans doute inspiré des techniques anglo-normandes du XIe siècle. Il a construit les vastes murs du transept, de 2,5 m d’épaisseur, tout en leur conservant une impression paradoxale de légèreté. Il a évidé les murs là où la maçonnerie n’était pas nécessaire et les a caché à la vue grâce à deux parois très minces largement percées d’arcades.
 
 
 
L'orgue de tribune
Les grandes orgues actuelles sont issues de la manufacture Henri Saby, de Saint-Uze, et sont placées en position suspendue (nid d'hirondelle). En fait, le facteur Saby a repris un orgue du facteur Merklin (1898) provenant de l'église du Sacré-Coeur, d'Agen. L'instrument a été complètement revu, restauré et réharmonisé. Les plans du buffet ont été conçus par l'architecte Bernard Tillet, et les sculptures sont de Hyppolite Pulcini. Cet instrument, achevé et béni en octobre 2004, a été inauguré le 10 avril 2005 par Hélène Martin et, par François-Henri Houbart, titulaire des orgues de l'église de la Madeleine, à Paris.
 
L'orgue de choeur
Cet instrument, conçu par le facteur Selmersheim et installé en 1704, possède, à l'origine 16 jeux répartis sur deux claviers et pédalier. En 1928, il est reconstruit à neuf par le facteur anglais Abbey en y appliquant une traction électro-pneumatique et une façade de style néo-gothique. Il a été réinauguré en 1929. Restauré par la firme Beuchet-Debierre en 1952, l'instrument a été reconstruit par le facteur Michel Garnier en 1988-89.
 
 
Le cloître de la Cathédrale.
 
 


Le saviez-vous ?

Après la mort de Pépin le Bref (768) , Charlemagne est couronné roi de Neustrie dans la cathédrale de Noyon.
Le 3 juillet 987, Hugues Capet y est est sacré roi des Francs.
___
Il est 15h45 lorsque nous avons terminé notre visite. Nous avons passé une petite heure dans la cathédrale.
Nous reprenons le route et nous arrêtons du côté de Braine, sur la route de Reims.
Nous y passerons la nuit.
C'est pour moi, la plus belle cathédrale de France, sa simplicité est son principal atout.
Télécharger les séries avec plus de photos et en grand format
 
Fichier : 9 Mo
20130626 - Noyon - Lac du Der.zip