Voyage en République Tchèque
Třebíč, Jihlava (camp Pavov)

Jeudi 13 septembre, nous avons dormi à Brno et au petit matin du 13, nous repartons. Nous arrivons à Třebíč vers 9h.

carte


Třebíč

Třebíč lie son histoire à la fondation du monastère bénédictin en l´an 1101. Grâce à sa position sur les rives de la rivière Jihlava et la générosité des fondateurs, la ville devint de bonne heure un centre notoire de vie religieuse et de formation. Aujourd´hui c´est un important centre économique, administratif, politique et culturel de la Moravie du Sud-Ouest. Elle offre une riche palette de possibilités d´activités de détente dans un environnement pittoresque au pied des Hauteurs tchéco-moraves. La ville était un centre de la culture juive en Moravie et le quartier juif préservé de façon exceptionnelle est le témoin muet de la vie en commun, autrefois, entre Juifs et Chrétiens.

Le quartier juif de Třebíč
Deux synagogues, un cimetière ancien et la beauté fragile de ruelles étroites et d’un cadre sans pareil, c’est ainsi que se caractérise le ghetto de Třebíč. Son quartier juif fait partie des mieux conservés et des plus grands d’Europe. L’ensemble de maisons juives de l’ancien ghetto, le cimetière juif et la basilique Saint-Prokop ont été inscrits, pour leur importance culturelle et historique, sur la liste du patrimoine mondial et naturel de l’Unesco en tant que premier monument juif situé en dehors du territoire d’Israël.
Basilique Saint-Procope
La basilique est associée à la fondation, en 1101, d'un monastère bénédictin. En 1109, les moines terminent la construction d'une chapelle de style roman dédiée à l'Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie. L'église est reconstruite dans les années 1240-1260 dans le style gothique. Elle est endommagée lors des guerres hussites, puis, en 1468, Třebíč est assiégée par l'armée hongroise du roi Mathias Corvin et l'église subit d'autres dommages. Pendant plus de deux siècles, elle est utilisée à des fins profanes, entre autres elle sert de grenier et de brasserie. Pendant la guerre de Trente Ans, les Suédois en font un entrepôt de bière et des écuries. La partie la moins endommagée (dont le chœur) est restaurée par Jan Karel von Wallenstein, l'église récupère sa fonction sacrée et est dédicacée en janvier 1704 à Saint Procope à l'occasion du cinq-centième anniversaire de sa canonisation. Dans les années 1725-1731, l'architecte tchèque František Maxmilian Kanka achève le travail de restauration. Deux tours baroques sont ensuite ajoutées.
La basilique est l'église paroissiale du château de Třebíč, duquel elle fait partie.
La maison peinte (Malovaný dům)
La maison peinte, sur la place principale (Karlovo náměstí), a été construite par le marchand vénitien Francesco Calligardi à la fin du XVIe siècle et servait également de magasin de produits de base. La façade de la maison est richement décorée de sgraffites figuratifs. La décoration originale en sgraffite a été restaurée en 1903 par Josef Kozlanský, professeur au lycée de Třebíč. La maison peinte a subi une rénovation générale à la fin du XXe siècle. À l’étage supérieur se trouve aujourd’hui une galerie, un centre d’information et une salle des cérémonies représentatives.
La place Karlovo náměstí
Eglise de Saint-Martin de Tours
Kostel svatého Martina z Tours
L'église Saint-Martin a été fondée vers le milieu du XIIIe siècle par l'abbé Martin. Après 1335, date à laquelle Trebíc a obtenu les droits municipaux, la construction des remparts de la ville a commencé, notamment la tour, qui fait partie de l'église depuis 1716. La tour de la ville, haute de 75 mètres, offre aux visiteurs une belle vue sur la ville. Aujourd'hui, le temple a été construit par l'architecte Welzel à Brno en 1905.


Après la visite de la ville, nous cherchons un camping, nous en trouvons un à Jilhava (le camp Pávov) à environ 35 Kms.
carte
Nous arrivons au camping en fin dans l'après midi du 13. Ayant ue machine à laver à disposition, les filles en profitent pour faire une lessive complète. Nous étendons le linge à l'extérieur en espérant qu'il ne pleuve pas car le ciel menace..

En fin d'après midi, nous voyons arriver un grand nombre de voitures (toutes de WV), les passagers s'installent au fond du camp et commencent à monter des petits barnums. Nous les regardons d'un oeil inquiet, La nuit qui risque d'être agitée !
Il s'agit d'un club d'utilisateurs de WV local. A la nuit tombante, la pluie arrive sous forme d'un orage énorme. Pas le temps de rentrer le linge, il est déjà trempé. On verra demain.
Nuit du 13 au 14, l'orage est passé et contrairement à notre inquiétude, les fêtards ne font pas trop de bruit. Les tchèques savent se tenir ! On à même droit à un feu d'artifices.

Au matin, tout est redevenu calme, nous sommes obligés de relaver le linge. Nous allons passer une journée ici. L'air est tellement humide que rien ne sèche. En fin d'après midi, nous étendons le linge dans les camping-cars pour la nuit, avec l'espoir que cela sèche..

La forêt de sapins derrière le camp avec des habitations (en bois) à l'intérieur

.


Nous passons une seconde nuit dans ce camp et, au petit matin, nous poursuivons notre périple.
Télécharger les séries avec plus de photos et en grand format
Fichier : 5.3 Mo
20180913-14 Trebic - Pavov.zip