Voyage en République Tchèque
Telč - Třeboň

Samedi 15 septembre, vers 9h30, nous arrivons à Telč.

carte


Telč

La légende situe la fondation de Telč à l’an 1099. Selon cette légende, le prince de Bohême Bretislav et le margrave de Moravie Oto II ont livré une bataille aux environs de Telc. Son vainqueur, Oto, a fait ériger, en guise de reconnaissance, une chapelle consacrée à la Vierge Marie qui allait être élargie en église du même nom et qui fait aujourd’hui partie du noyau historique de la ville. En souvenir de cette légende, Telc considère l’an 1099 comme la date de sa fondation.
La ville est située sur une colline et ses maisons étaient à l'origine construites en bois. Après un incendie à la fin du XIVe siècle, elle a été reconstruite en pierre, entourée de murailles et renforcée par un réseau de bassins. Le château gothique de la ville a été reconstruit dans le style du premier art gothique à la fin du XVe siècle.
la place Zacharie de Hradec
L'église du Nom de Jésus est une cathédrale catholique romaine. Elle fait partie du complexe de l'ancien collège des Jésuites. Elle est protégée en tant que monument culturel de la République tchèque. L'église a été construite un peu après le collège jésuite de Telč et en faisait partie. Les jésuites ont d'abord utilisé pour leur culte l'église toute proche de Saint-Jacques le majeur. L'architecte était l'italien Stefano Perti. La construction s'est achevée en 1667 et l'église a été consacrée dans la même année par l'évêque d'Olomouc, Charles II de Lichtenstein-Kastelkorn. C'est une église du début du baroque avec une disposition intérieure et des chapelles latérales en carré. La façade est latérale, ce qui est inhabituel, avec un portail en pierre. Sur les côtés nord et sud du presbytère il y a deux tours rectangulaires où se trouvait une arcade ouverte (après sa découverte en 1996 elle été reconstruite) qui a été utilisée pour l'observation météorologique. L'église est située dans le coin nord-est de l'ancien collège des Jésuites, le site de l'ancien presbytère et de l'école.
              
              

carte


Třeboň

Enfouie au coeur d'un réseau d'étangs, Třeboň dissimule en son centre une charmante place colorée et animée, aux façades superbement conservées. Une étape de charme idéale pour profiter des longues promenades le long des étangs ou d'escapades dans les vastes étendues forestières. Et un endroit de rêve pour s'adonner au cyclotourisme avec des dizaines d'itinéraires possibles le long de pistes faciles et accessibles en famille. Cet ensemble naturel a été inscrit sur la liste des réserves de la biosphère de l'Unesco. Třeboň aurait été fondée au XIIe siècle sur la grande route commerciale vers l'Autriche et connut son heure de gloire sous les Rožmberk, entre 1366 et 1611. La ville se situe sur des terres marécageuses, les tourbières, dont on a longtemps recueilli les boues pour en faire, encore aujourd'hui, des traitements contre les rhumatismes mais aussi pour soigner les problèmes locomoteurs et les traumatismes post-opératoires.
Le complexe d'étangs de Třeboň
Autour de Třeboň , le paysage est composé d'étangs, de forêts riveraines et de délicieuses spécialités culinaires préparées à base de poisson !
La région protégée de Třeboň est classée comme réserve de biosphère de l'UNESCO, elle est située au sud de la République tchèque dans le plat pays au centre du triangle formé par les villes de Jindrichuv Hradec, Tábor et Ceské Budejovice. On y trouve des centaines d'étangs, de rivières et de canaux, qui furent construits à partir du XVe siècle.
Bien que la pisciculture soit de date ancienne à Třeboň, ce n'est que depuis 2005 que la ville organise les Festivités de la carpe, poisson typique de la région. Dans leur cadre, des excursions aux étangs sont proposées, à pied ou à vélo - la promenade autour de l'étang Svet est longue de 14 kilomètres, puis des films sur l'élevage de la carpe et, bien sûr, des dégustations.
Qu'est ce que la carpe de Třeboň ?
« La carpe de Trebon est servie sous différentes formes. L'une très typique de Třeboň, c'est la carpe frite à la mode des pommes frites - on enlève les arrêtes du poisson qui est ensuite coupé en petits morceaux assaisonnés et frits pendant quelques minutes dans l'huile. C'est excellent, le goût est délicieux. »
Le château de Třeboň

Il fut construit à l’origine par les Rožmberk dès la fondation de la ville vers 1370. En 1611, à la mort du dernier représentant de la dynastie, Petr Vok, le château passa aux Švamberk qui perdirent tous leurs biens en Bohême après la bataille de la Montagne blanche au profit de l’empereur Ferdinand II. En 1660, le château fut racheté par les Schwarzenberg jusqu’à sa nationalisation en 1945.
Le château de Třeboň dont les murs extérieurs sont décorés de sgraffites, est de style Renaissance, il est organisé autour de deux cours, le tout entouré d’un parc à l’anglaise. La fontaine au corbeau rappelle bien évidemment les armoiries de la famille Schwarzenberg tandis que l’entrée de la deuxième cour est ornée du blason de la famille des Rožmberk (la rose, toujours la rose).
À partir du milieu du XVIe siècle., le château médiéval d'origine est transformé en résidence Renaissance par la famille Rožmberk, avec l'aide de l'architecte Domenico Cometa. Après avoir connu maints propriétaires, il est racheté en 1660 par les Schwarzenberg. Occupant la partie sud-ouest de la ville.
La place Masaryk
Visite de Třeboň terminée, nous reprenons la route et traversons la région des étangs. Nous trouvons un coin, au bord de l'eau, qui nous plaît bien et nous installons pour la nuit.
Télécharger les séries avec plus de photos et en grand format
Fichier : 5.5 Mo
20180915 Telc - Trebon.zip